Escalade en Dauphiné - France

Voie "Liberté" - Bournillon (Vercors)

Menace de déséquipement
dimanche 28 juillet 2019 par Dominique Duhaut

Le 17 avril 1990, Claude et Yves Remy terminait l’ouverture de cette voie d’artif qui parcoure le grand porche du Bournillon.

Menaces sur l’escalade

Depuis 2008, il existe un APPB (arrêté préfectoral de protection de biotope n°2008-01372 du 3 avril 2008) qui interdit toutes les pratiques de loisir, donc l’escalade, dans la zone du porche du Bournillon.

A l’initiative de la présidente du PNRV (parc naturel régional du Vercors), il a été demandé au préfet "d’examiner la possibilité de reconsidérer l’article 2 du règlement afin de permettre l’accès au porche. Actuellement, celui-ci se fait librement par tous les usagers, toute l’année, en infraction totale au règlement de l’APPB".

Comme on peut le lire dans le projet d’APPB (voir pdf ci-dessous), la CDNPS demande que "la pratique de l’escalade et la mise en place de tout nouvel équipement" soit interdit (article 2) dans le porche du Bournillon.

La pratique de la spéléologie serait autorisée, mais pas l’escalade. De plus, il se pourrait que la voie "Liberté" doive être démontée.

Une étude a été menée et les conclusions montrent que "les activités actuellement pratiquées sur le site (essentiellement la randonnée, la spéléologie, et de façon anecdotique l’escalade) ne sont pas incompatibles avec la présence des chauves-souris, dans la mesure où elles ne s’accompagnent pas de comportements inadéquats".

- Il est donc important que la communauté des grimpeurs se manifeste pour garder l’accès à cette voie emblématique (voir le texte de Yves Remy : Compléments d’information sur la voie "Liberté").
- Plusieurs acteurs institutionnels et associatifs (PRNSN, élus du CT FFME 38, CREPS Rhône-Alpes et VTNO) se sont déjà prononcés contre cette interdiction.
- A titre individuel, vous pouvez également vous exprimer à travers la consultation publique. Un forum est également ouvert avec cet article pour recueillir vos commentaires : Répondre à cet article en bas de cette page.


Les avis doivent être envoyés :

- sur la boîte de messagerie dédiée : ddt-nature@isere.gouv.fr

ou

- à l’adresse postale suivante : DDT de l’Isère – Service Environnement – 17 boulevard Joseph Vallier – BP45 – 38040 GRENOBLE CEDEX 9

Les avis devront être réceptionnés avant la date de clôture.

Après la clôture, une synthèse des observations reçues, les motifs de la décision et la décision seront mis en ligne pour une durée de trois mois.

PDF - 93.8 ko
Note de présentation de l’APPB
PDF - 2.5 Mo
Arrêté préfectoral de protection de biotope

Arrêté de biotope

Je vous informe que le projet d’APPB de la grotte de Bournillon est en consultation auprès du public ici.

Le projet d’arrêté tient compte de l’avis de la CDNPS qui demande l’interdiction de l’escalade sous le porche. Cet avis est consultatif, le préfet n’est pas tenu de le suivre s’il estime que la demande n’est pas fondée.

Cordialement,

Gilles JANISECK
DDT de l’Isère - Service Environnement

APPB : arrêté préfectoral de protection de biotope
CDNPS : commission départementale de la nature, des paysages et des sites

Compléments d’information sur la voie "Liberté"

Comme indiqué dans un article sur la première du surplomb du Bournillon, il est intéressant de relever que Patrick Cordier (1946-1996), professeur à l’ENSA à Chamonix, habitant le plateau de Presles, est probablement le premier à imaginer l’ascension du gigantesque dévers. Dès 1976, il en a parlé à plusieurs grimpeurs suscitant des tentatives, y compris des nôtres. A l’automne 1978, on a ouvert la première longueur (contrairement à ce qui à souvent été écrit) sur quelques mètres, il restait quelques pitons issus d’une tentative, et on a équipé la suite jusqu’à R1 sur spits de 6mm. On a laissé tomber vu la démesure de la suite, surtout en forant à la main. Finalement, cette réalisation est faite en 1990, poursuivant, avec leurs accords, ce qu’avait entrepris Revol et Béatrix (sauf erreur). C’est le plus grand surplomb au monde gravi. Malgré tout l’équipement en place, elle reste une voie d’ampleur très longue et très soutenue réservée qu’aux amateurs d’escalade artificielle. A l’époque, et semble-t’il jusqu’à récemment, il n’y a jamais eu de problèmes avec la nature/l’environnement ; et si cela avait été le cas très certainement que Patrick Cordier en aurait tenu compte et nous également.

On l’a compris, c’est une voie unique qui est à préserver pour le milieu alpin et de l’escalade. Nous espérons qu’une bonne solution sera trouvée afin que cette voie continue d’être dans les topos et pratiquée.

Quelques renseignements pratiques et techniques

Falaise des gorges du Bournillon, Vercors, France
Flanc nord, nord-ouest, altitude 950 m.

"Liberté" (nom de l’itinéraire)

1er ascension Claude et Yves Remy, terminée le 17 avril 1990, après plusieurs jours.

Accès : le long de la route des gorges qui relie Pont-en-Royans à Villard-de-Lans, peu en amont de Chorange, gagner l’usine électrique de l’ED. Depuis le parking EDF, par un sentier. gagner l’immense porche qui se découvre qu’au dernier moment, 20 minutes.

Hauteur de la paroi 350 m de dénivelé, 180 m d’avancée surplombante (mesurée). La voie franchit l’immense toit puis dévers. Escalade artificielle exceptionnelle du plus grand surplomb au monde gravit.

L’itinéraire, A1, A2 et A3, est entièrement équipé de spits, environ 400, essentiellement M10 (plaquettes inox M10 Mammut). Intervalle 45 m, 15 dégaines. 21 longueurs.

Retour : depuis R11 il y a une échappée à droite, vire, corde fixe puis sente qui ramène au sentier d’accès ; depuis R21 on peut descendre à droite, rappels et rejoindre la vire de R11 ; ou du sommet par le GR gagner St-Julien.

Publications, extraits.

Suit d’abord le 2 mai 1990 une publication dans L’Illustré ("Le Paris Match de Suisse") avec un article et des photos de l’ascension. Puis de nombreuses revues du monde alpin annoncent dans leurs chroniques alpines cette première ascension de l’immense surplomb du Bournillon. De nombreuses revue publient également l’article, photos et croquis : La Montagne et Alpinisme, France (3/90, Surplomb du Bournillon, 4 pages avec article, topos, photos, croquis) ; Gory, Pologne ; Jamesk, Slovaquie ; Rivista della Montagne, Italie ; Les Alpes du Club Alpin Suisse ; Desnivel, Espagne ; Rotpunkt, Allemagne...

Le film "C’era una volta" de Fulvio Mariani et Gianluigi Quarti qui retrace l’ascension, a été présenté à plusieurs festivals.

Yves Remy

Courrier de VTNO

PDF - 39.7 ko
Position de VTNO au sujet de l’APPB

Portfolio

Le porche du Bournillon

forum

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 395 / 1141003

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Escalade  Suivre la vie du site Terrains traditionnels   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8