Escalade en Dauphiné - France

Escalade au Matabeleland

Zimbabwe, une destination d’escalade ?
vendredi 15 juillet 2016 par Dom Stackler

Silhoti

1er site d’escalade sportive proche de Bulawayo

Le Dwala de Silhoti - gros dôme de granit - des collines de Matopos a été équipé d’une trentaine de voies du 5a au 7c entre Novembre 2014 et Mai 2015.
Il devient ainsi le 1er site d’escalade sportive du Zimbabwe, tel qu’on les conçoit en Europe.
L’escalade se pratique sur un granit joliment sculpté et travaillé, présentant des styles très variés : fissures, trous, plats, réglettes ou écailles, et même une voie sur colonnette. Jusqu’au 6a, l’escalade est plutôt en dalle, mais à partir de 6b, le plus souvent on grimpe sur des murs raides, parfois à léger dévers.
L’équipement est bon, fait de spits de 10mm ; tous les relais présentent deux points reliés d’une chaine.
Les voies du Basenji wall font de 10 à 25m, celles du Bulldog 25 à 35m.
Le rocher est globalement sain et solide. Dans les voies présentant des écailles, il faut cependant rester vigilant, d’autant plus qu’une écaille qui pète, c’est un scorpion que l’on dérange !... Ben oui, c’est tout de même l’Afrique.

La période idéale pour grimper est de mai à septembre ; on est quasiment certain de ne pas avoir de pluie et une température plus clémente, c’est-à-dire une chaleur supportable.
La face est orientée Ouest, et passe donc au soleil à la mi-journée. Dans tous les cas, mieux vaut prévoir de grimper en matinée.
Plusieurs secteurs de blocs existent aux alentours, et il est donc possible de varier les plaisirs, tout en gérant la chaleur.
Pour ceux que cela motive, il y a d’ailleurs encore beaucoup de blocs à découvrir et ouvrir aux alentours
Se loger est aisé : camping, huttes et lodges, le choix est complet !
Depuis environ deux an-nées, un groupe de grimpeurs locaux s’est constitué autour de Derrick Starling, en action ci-contre lors de l’ouverture de la 3ème colonne.
Ceux-ci fourniront facile-ment, et avec plaisir, tous renseignements utiles pour les grimpeurs voyageurs de passage.
Le site est situé à une cinquantaine de kilomètres de Bulawayo - 2ème ville du pays - dans les fabuleux paysages des collines de granit (dwala) de Matopos (ou Matobos).
A Bulawayo même, à Hillside Dam, de très nombreux blocs ont été ouverts - plus d’une centaine - depuis 2014 ; quelques-uns, assez hauts sont équipés de spits.
Voir ce lien : http://rakkup.com/guidebooks/zimbabwe-hillside-dams-rock-climbing/

Hambushamba

Une magnifique barre granitique de 160 m

Le Dwala de Hambus-hamba est situé dans le même secteur des collines de Matopos, donc toujours un paysage unique, coloré, sauvage, superbe.
Malheureusement, je n’ai découvert ce site que 4 mois avant de quitter le pays, et n’ai donc pas pu m’y investir suffisamment.

Avec Derrick, nous avons tout de même eu le temps d’ouvrir - depuis le bas et sur coinceurs, une voie de 6 longueurs en juillet/août 2015.


Depuis, il semble que des grimpeurs allemands de passage aient fait d’autres ouvertures, des voies équipées sur spits, Je n’ai pas eu confirmation de cette information pour donner plus de détails.
Quoi qu’il en soit, la grande face, orientée Nord-Est, que présente ce dôme est entaillée de très nombreuses fissures, la parcourant de bas en haut, promesses d’autant de voies à créer, et de jour-nées de grimpe exceptionnelles.
Il y a aussi de la place pour des couennes, donc de quoi faire un autre site majeur dans le secteur.

Zimbabwe Rock Climbing
Dans tous les cas le ZRC, animé par Derrick Starling sera toujours aisé à trou-ver sur Facebook. Ne pas hésiter à prendre contact pour trouver toutes les informations utiles et récentes quant aux sites, aux hébergements, ainsi que les coordonnées de ceux-ci, si les infos don-nées ici ne sont plus valides…
A noter de plus, que non loin se trouve aussi le dwala de Silozwi, énorme dôme de granit au potentiel d’ouverture considérable, n’attendant que les équipeurs motivés.
Le Dwala de Hambus-

Situation, accès, topos



- Site de Silothi, falaise et blocs : depuis Bulawayo, suivre la « Old Gwanda Road » sur 55 km, et tourner à gauche au niveau de la « Matobo primary school » (un panneau indique la direction de « Camp Dwala »), peu après la « Matobo mis-sion ».
Coordonnées GPS Silothi
La : 20°27’41.95"S Lo : 28°46’50.80"E
- Hambushamba : trajet nécessitant un GPS. De-puis Bulawayo, suivre la Matopos road sur environ 70 km, jusqu’au point GPS
la-20°40’29.75"S lo-28°29’38.26"E.
Basenji Wall
Jusqu’à ce point, c’est une route goudronnée qui se rétrécit au fil des km. Elle passe de 3 voies à une bande de bitume suffisante pour une voiture.
Prendre à gauche - sur une piste, que l’on suit jusqu’au site. Deux bifurcations en route :
1. au point :
la-20°40’52.75"S lo-28°30’57.71"E, prendre à gauche,
2. au point :
la-20°38’54.39"S lo-28°33’31.79"E, prendre à nouveau à gauche
Coordonnées GPS Hambushamba
La : 20°27’41.95"S Lo : 28°46’50.80"E

Pratique

Se loger, se ravitailler, se déplacer
Pour se loger, il y a un choix large et varié ; pour joindre les gens sur place, si les mails ou téléphones ont changé, pensez à Facebook, c’est un média très utilisé.
 La falaise est sur le terrain de Chris & Norma Ferguson, qui offrent une possibilité d’hébergement très sympa en huttes typiquement locales.
Contact Chris : +263 (0)735 334 206 / matoo40@afriglobalmail.com
 Les blocs sont en partie sur les « communal lands », et sur le terrain de Denis Paul, qui gère le lodge de Shumba Shaba Mkhulu. Depuis l’ouverture des voies, celui-ci met aussi une partie de son terrain à disposition des grimpeurs qui souhaiteraient camper.
Contact Denis : +263 (0)772 240 440 / www.shumbashaba.com
 Non loin se trouve aussi la propriété de Gavin Stephens, Camp Dwala, qui offre de l’hébergement en dur, ou en camping.
Contact Gavin : +263 (0)772 240 440 / gavin@tregers.co.zw
Pour se déplacer, ça peut être la partie la plus délicate, tout dépend de vos attentes. Si vous n’êtes ni pressés, ni trop exigent, c’est l’Afrique, vous trouverez toujours un minibus pour vous amener sur place, ou un moyen quel qu’il soit… Louer une voiture au Zimbabwe est possible, mais ce n’est ni bon marché ni facile à trouver. Par contre si vous partez depuis l’Afrique du Sud, c’est facile de trouver des 4x4 complètement équipés, ou même de le réserver depuis l’Europe en ligne.
Demander conseil sur place aux logeurs, ou grimpeurs, reste encore la meilleure option, les gens sont toujours dis-posés à aider.
Se ravitailler, si vous n’êtes pas hébergé en lodge, ou huttes avec les repas fournis, pas trop de choix, faites le plein à Bulawayo, on y trouve des grandes surfaces qui ressemblent assez aux nôtres.
De même, il est possible de compléter son équipement de camping, sachant que point de vue qualité et prix, ce n’est pas toujours le top, quant au matos d’escalade, n’en de-mandez pas trop non plus !
A savoir : les collines de Matopos, où se situent ces sites, sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. Une partie de celles-ci constitue un parc national, où des safaris sont proposés pour aller à la rencontre des rhinocéros, grands-kudus, zèbres impalas, babouins… Loin des foules, de su-perbes lodges attendent les voyageurs courageux qui au-ront su venir jusque là.
La tombe de Cecil Rhodes, est aussi située au sommet de l’une ces collines ; c’est l’occasion de se pencher sur l’Histoire de ce pays, et plus généralement celle de l’Afrique Australe.
Selon les saisons, penser à se protéger des moustiques (bien que ce n’est pas une zone à paludisme), des tics (en général, éviter les herbes hautes) ou encore des « mopane fly » (ce sont de très petites mouches qui tournent autour du visage et des yeux, très pénibles ! avoir un filet de protection du visage).
Attention aux scorpions, serpents : en cas de problème, peu probable en étant vigilant, les soins se trouvent à Bulawayo, « Master Dei hospital ». Nb : des soins de base peuvent être donnés à la « Matobo mission ».
Ne nourrissez pas les animaux (ânes et babouins), ne ra-massez ni plantes, ni cailloux, attention aux mousses et lichen. Ne jetez ni déchets, ni nourriture.
Enfin, les gens sont généralement accueillants et amicaux. Soyez respectueux des communautés locales, ne pénétrez pas dans les villages en prenant des photos sans demander au préalable.

D’autres spots

Où grimper/équiper/ouvrir dans le pays

Ngomakurira, « le site où les esprits jouent du tam-tam »
Un site ouvert dans les années 90, bien loin d’être patiné, où équipement - et rééquipements, attendent les bonnes volontés !
Ce site compte 6 secteurs, pour une quarantaine de voies de 20 à 40m, dont 4 grandes voies (120-170m) sur le Main Wall. Le rocher est un granit d’excellente qualité.
Les cotations varient du 5 au 8. L’équipement laisse parfois à désirer, il faut faire preuve de vigilance et de prudence. Et venir muni de coinceurs !
Des efforts sont faits pour le remettre en état, et créer de nouvelles voies : un 8a+ et un projet 8b+ ont vu le jour en 2015 !
Situation : direction d’Harare - Contacter le ZRC pour les renseignements précis.
A noter que le National Museums and Monuments of Zimbabwe fait payer une petite taxe pour l’accès au site.
Les blocs de Chimanimani
En blocs comme en couennes, là encore un vaste potentiel d’ouverture attend le voyageur grimpeur ouvreur équipeur.
L’ambiance est sauvage et isolée ; comme précédemment mieux vaut contacter les grimpeurs du ZRC pour avoir des renseignements récents et précis.
La plupart des blocs actuellement existants se situent sur le plateau au-dessus de « Bailey´s Folly ». Le rocher est un quartzite dur présentant tout type de formes et de préhensions et des profils allant des dalles aux toits…
Situation : le village de Chimanimani est dans les Highlands dans le sud-est du pays.
NB : il y a des droits d’accès perçus par les parcs nationaux : http://www.zimparks.org/images/pdf/appTarrifs.pdf

Article complet

L’article complet au format pdf

PDF - 1.2 Mo

Portfolio

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 508 / 828735

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Escalade   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4