Escalade en Dauphiné - France

Le Labo

La salle de bloc d’Espace Vertical
jeudi 25 février 2016 par M. Le Cottier

Présentation

L’Histoire d’Espace Vertical

Dernier né des structures artificielles d’escalade du bassin grenoblois, le « Labo », exclusivement salle de bloc, est issu de tout un cheminement et du souhait de répondre à une demande qui explose.

Repartons tout d’abord plus de deux décennies en arrière, au printemps 1994, lorsque le projet de 3 compères, dont 2 déjà BE d’escalade (le troisième le deviendra peu après) se profile : il n’existe en France qu’une seule salle d’escalade, à Thiais, dans l’Essonne (91). Les Britanniques sont alors précurseurs, à Bradford tout d’abord, mais les murs sont peu attractifs et les mouvements éprouvants et athlétiques.

A Grenoble , Eric Pinard-Salmon ,Thierry Barré et Nicolas Glée (qui vit alors en Vendée et fait des allers retours pendant 18 mois) se lancent et inaugurent après 6 mois de travaux intensifs leur première salle d’escalade à Fontaine, »Espace Vertical, » en Janvier 1995. La première année est difficile et les 3 partenaires ne se rémunèrent pas, ils ne sont pas tout à fait sûrs de leur coup. Au tout début, les grenoblois ne semblent pas prêts à payer pour grimper à l’intérieur alors qu’il existe tant de possibilités dehors, tout comme les fondeurs quelques années auparavant trouvaient inconcevable de mettre la main à la poche pour utiliser les pistes de fond.
Il fallait donc avoir de l’audace et du « flair » pour s’investir de la sorte : et pourtant, la demande progresse, les grimpeurs, montagnards ou pas se prennent au jeu, et l’équipe ouvre une seconde salle en 1999 à St Martin d’Hères : une position stratégique puisque le campus universitaire jouxte EV2 et que les habitants du Grésivaudan, de la Maurienne et de Chambéry vont s’y déplacer. L’abonnement 12/15 heures permet aux travailleurs des entreprises proches de se défouler par tous les temps plutôt que de s’enfermer au self, et un espace « bloc » semi-fermé est à disposition.
La courbe de fréquentation est exponentielle, le public se diversifie, tous les âges sont représentés, les parents viennent avec les enfants, les clubs d’escalade, les professionnels ont un outil pour s’entraîner ou travailler quelle que soit la météo. Et si certains d’entre eux venaient à reculons, « faute de mieux » ,ce n’est plus les cas ces dernières années où les deux salles sont devenues également des lieux de rencontre. Entre temps, EV Fontaine ferme et EV3 ouvre à Grenoble au pied du Vercors en 2008, avec un large espace ouvert dédié à la pratique du bloc.
Le système d’enrouleur automatique « trueblue » fait son apparition dans les deux salles : si ces enrouleurs en laissent plus d’un perplexe, et vaguement inquiet au début (allons-nous tous devoir un jour ou l’autre grimper uniquement via ce système, comme c’est la tendance aux USA ou en Australie ?), on découvre rapidement l’intérêt qu’ils présentent : possibilité de grimper si l’on est seul ,ou en attente d’un compagnon mais aussi constitution de nouvelles cordées.

Le rôle des compagnes
Elles sont souvent à l’accueil, mais œuvrent aussi dans les coulisses. « Nous n’étions pas d’emblée dans les projet de EV Fontaine et nous ne pensions pas être autant impliquées, mais nous étions prêtes » précise Christel Pinard en parlant de Joëlle Martinez et d’elle-même. Les compétences de la première, initialement secrétaire médicale, ont été facilement transposables aux besoins, en comptabilité notamment, alors que la seconde a rejoint l’équipe après une transition lui permettant de quitter ses activités professionnelles peu à peu. Et lorsque 2 des 3 créateurs de SAE construisent leur propre habitation et de ce fait sont moins disponibles pour les salles, elles se mobilisent encore davantage.

Explosion de l’escalade en salle
Malgré le succès incontestable de l’escalade en salle, les 3 diplômés BE escalade à l’initiative de cet incroyable développement ne s’en tiennent pas aux 2 salles où escalade encordée côtoie escalade de bloc. En Mars 2015, une salle totalement dédiée au bloc est ouverte tout près de la gare. Pourquoi un tel investissement, alors que EV2 et EV3 offrent chacun un espace consacré à cette pratique ? « A Fontaine, il fallait grimper dans le 6B/C pour aborder le pan déversant de la salle ,c’était la conception de bloc à l’époque : difficultés ,dévers et traversées avec en plus les enfants qui se mettaient en danger en courant partout. Nous avons donc proposé à EV2 un espace semi-fermé pour davantage de sécurité pour les enfants . Mais cette fois-ci , ce sont les grimpeurs de bloc qui se sont dits trop isolés » raconte Nicolas Glée. A EV3, l’espace blocs est au contraire ouvert, les gros dévers n’ont plus le monopole, et les traversées se raréfient. Et pourtant la demande d’une salle exclusivement consacrée au bloc se précise et mène à l’ouverture du « Labo », avec des parcours de toutes difficultés, dès le 3, comprenant des plans couchés, un peu moins de dévers et des circuits « clés en main ». Si ce système sollicite moins l’imagination, il faut quand même trouver la solution et cela favorise la convivialité entre grimpeurs. Les voies y sont renouvelées tous les 2 mois… y compris par deux jeunes ouvreurs de 12 et 14 ans, et pensées en fonction des morphologies, de la chute (le dernier pas est toujours dans l’axe pour éviter une chute en torsion), et même du daltonisme puisque les parcours sont indiqués à la fois par une couleur mais aussi par la forme géométrique de l’étiquette . Ce nouveau terrain de jeux est très apprécié des jeunes qui peuvent venir sans leur parents, en transport en commun, et sans même les chaussons dont la location est possible .
Vingt ans après, cette équipe innovante n’a pas fini de nous surprendre...

Renseignements pratiques

56 Avenue Félix Viallet, 38000 Grenoble, France
+33 4 57 39 63 49
- samedi : 10:00–19:30
- dimanche : 10:00–19:30
- lundi au vendredi : 12:00–22:30

Voir en ligne : Le Labo

Portfolio

Bradford wall : un des premiers murs d'escalade anglais (...)
Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1159 / 869171

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Escalade   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 4