Escalade en Dauphiné - France

Nouvelles menaces sur les pratiques de pleine nature à Choranche (Vercors)

Aliénation des chemins ruraux à Choranche
dimanche 3 novembre 2013 par Assocation "Des chemins pour tous"

En 2006, nous avions connu des conflits d’usage avec certains propriétaires, principalement pour des problèmes liés au stationnement des véhicules de grimpeurs sur la D 292.
Ces problèmes avaient amené des tensions importantes entre quelques propriétaires et les grimpeurs. Nous avions dû lancer une pétition pour mobiliser un maximum de personnes sensibilisées à ce problème.
Après avoir recueilli 8000 signatures, cette pétition avait été envoyée au préfet de l’Isère qui avait provoqué une réunion avec les différentes parties. Ce qui avait eu pour conséquence de calmer la situation et de pouvoir de nouveau accéder librement aux voies d’escalade.
Sept ans après, on a l’impression que l’histoire se répète. Mobilisons-nous pour signer cette nouvelle pétition lancée par l’association "Des chemins pour tous".

Avec ses sources, ses tufs, ses torrents, ses hautes falaises, son cirque, ses grottes majestueuses, ses sites à orchidées et ses paysages superbes, Choranche pourrait être un paradis.
Hélas, on peut en dire ce que l’on dit souvent, par boutade, de la Corse : si seulement il n’y avait pas les Corses…
À Choranche, quelques familles vivant là depuis toujours en déduisent qu’elles sont propriétaires exclusifs des lieux. Avec constance, elles s’ingénient à chasser le visiteur, le touriste, l’amoureux de la nature, le randonneur, le grimpeur, ignorant volontairement la loi Montagne qui autorise l’accès aux sites de pratique, ainsi que le droit constitutionnel d’aller et venir sur tout terrain qui n’est pas entièrement clôturé.
Les chemins ruraux appartiennent au domaine privé de la commune et leur usage est public. Mais afin d’entraver la circulation des personnes, certains riverains les barrent pour dissuader le passage. Les broussailles les envahissent alors, et les riverains s’en servent d’argument pour demander leur déclassement du fait du manque d’usage ! Ne parlons pas des intimidations et des caillassages dont certains grimpeurs ont été victimes en tentant de rejoindre le pied des voies…
Une telle procédure de déclassement est actuellement en cours à Choranche ; elle ne concerne pas moins de dix chemins ruraux qui seraient vendus aux propriétaires riverains. Seuls ceux-ci ont été écoutés. Jusqu’à l’enquête publique, qui a fait éclater l’affaire au grand jour, les usagers de tous ces chemins n’ont pas été avertis : tout s’est déroulé dans le secret.
L’arrêté du maire indique qu’il s’agit « de la demande de certains riverains ». En fait, quatre membres du conseil municipal sur neuf en exercice actuellement sont parmi les bénéficiaires de l’opération ! À commencer par le maire lui-même, concerné par le plus long linéaire de chemin, puis sa première adjointe, qui va acheter à 0,1 € du mètre carré des terrains valant largement plus de cent fois plus.
L’un des plus beaux chemins est celui de la Bournière à Presles. Le maire, seul propriétaire des terrains riverains, l’a non seulement barré avec des barbelés, mais l’a totalement fait disparaître en deux endroits en l’écrasant sous les déblais d’une piste de quatre mètres de large qu’il a fait tracer à la pelle mécanique pour ses propres besoins. Ainsi, alors qu’il devrait être le garant du patrimoine communal, il le dégrade volontairement dans le but de se l’attribuer ensuite pour une bouchée de pain.
Cette privatisation nie les intérêts des usagers ; ils sont considérés comme quantité négligeable par rapport aux propriétaires riverains. C’est pour les défendre que l’association « Des chemins pour tous » a été créée. Elle tente d’empêcher cette privatisation qui va de toute évidence à l’encontre de l’intérêt des habitants de la commune, plus nombreux à vivre des revenus du tourisme que de ceux de l’agriculture. Elle a pour but de protéger et de valoriser le patrimoine que les chemins ruraux du Royans constituent, et de contribuer bénévolement à leur entretien. Elle prépare un plan de circulation pédestre sur la commune permettant d’anticiper les besoins futurs. Enfin, elle a lancé une pétition pour que soient entendus tous ceux qui jusqu’à présent n’ont pas eu droit à la parole.
Cette pétition peut-être signée à cette adresse :
http://tinyurl.com/pxmbhz7
Nous vous invitons à vous y rendre et à donner votre opinion en expliquant les raisons qui vous font signer.
Au nom de tous les amoureux et pratiquants de la nature, l’association Des chemins pour tous vous remercie de cet acte citoyen.


Portfolio

Le village de Choranche dominé par les rochers de Presles

titre documents joints

Article du Dauphiné Libéré (25 septembre 2013)

3 novembre 2013
info document : PDF
1.1 Mo

Conclusions motivées de l’enquête publique

3 novembre 2013
info document : PDF
96 ko

Accueil | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 1970 / 870329

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Escalade  Suivre la vie du site Terrains traditionnels   ?    |    titre sites syndiques OPML   ?

Site réalisé avec SPIP 3.1.1 + AHUNTSIC

Creative Commons License

Visiteurs connectés : 8